mardi 21 octobre 2008

Ah les courbatures!

Je crois qu'elles me suivront partout.. j'ai beau faire du sport régulièrement, j'ai toujours ces douleurs insidieuses et pernicieuses qui reviennent.

Et se réveiller avec ça le matin, ce n'est pas de ce qu'il y a le plus agréable. Difficile de s'étirer comme un chat lorsque les muscles et autres tendons sont endoloris, groguis.

Bon, faut dire que j'ai repris un peu fort, mais c'est tellement bien de pouvoir faire ce qu'on veut.. du catamaran, de la piscine, du tennis.. et tout ça sous le soleil! Que demander de plus?

Souvent, les gens me demandent ce que je peux bien faire pendant un mois au Congo, avec dans la voix un ton qui suppose qu'il n'y a rien à faire ici.
Pourtant, ce n'est pas si horrible que ça de ne rien faire de temps en temps, de prendre le temps de vivre, de respirer, de se détendre. Prendre le temps pour faire toute ces choses qu'on n'a pas le temps de faire habituellement : lire, que ce soit des blogs, des magasines ou des livres... écrire, que ce soit un blog ou des emails à de vieilles ou nouvelles connaissances... cuisiner, que ce soit des petits plats pour son chéwi ou des repas entre amis... organiser, que ce soit une soirée ou ses prochaines vacances... créer, que ce soit dans la cuisine (oui encore!) ou sur la toile (cyber toile ou toile pour peinture à huile!)... dépenser, que ce soit des sous (bien que je reconnaisse qu'il soit difficile de faire du shopping ici) ou soi même...

Comme quoi on peut s'occuper quand on le veut! Et je pense pas que les retraités que je connaisse me contrediront.. toujours en vadrouille, plein d'activités...

4 commentaires:

Isa a dit…

Je confirme: qu'il est doux de pouvoir faire ce que l'on veut, quand on le veut et si on le veut!!
Mais pour toi c'est tout et son contraire avec ces rotations: d'un côté boulot, dodo,(pas l'métro c'est déjà ça!) et de l'autre: lire, écrire, cuisiner, bouger, organiser, créer.... tu dois d'autant plus apprécier ces périodes de repos ou de retrait...euh!!tu as en plus par rapport à nous le privilège de l'âge!! alors là c'est tout bon!!
Car nous aussi on connaît les petites douleurs mais ce n'est pas pour avoir fait un peu "fort" comme tu dis!!

Anastácio Soberbo a dit…

Olá, goût très du Blogue.
Désolé de ne pas écrire plus, mais mon français écrit est mauvais.
Une étreinte du Portugal

le vieux grand tonton a dit…

Une bonne douche chaude et les douleurs musculaires s'estompent dans le brouillard des activités. Attention que ce ne soit pas des douleurs articulaires. Dans le fond, sortie du parpaing, la vie est belle. El Hamdoullah !

Mister D2 a dit…

"Qu'il est doux de ne rien faire quand tout s'agite autour de soi..." Au fait, qui a dit ça ? Je ne sais plus en tout cas j'adhère, j'adore !
L'essentiel en effet est de pouvoir faire ce que l'on n'a pas eu le temps ou le loisir de faire... et là il y a tant à choisir, trier que ce choix est plus qu' "amphigourique" (oui... c'est un mot que je ne connaissais pas mais qui veut dire la même chose, je crois !)