lundi 3 septembre 2007

Comme une grande

Comme une grande je suis partie faire quelques courses cette après-midi et comme une grande je ne me suis pas perdue.
Comme une grande j'ai du attendre que les magasins ouvrent parce que 15h c'était trop tot.
Comme une grande je ne me suis pas fait arreter par la police mais faut dire que je ne suis pas encore allé très loin.
Comme une grande il va falloir que j'y retourne demain et aller un peu plus loin.
Comme une grande je viens de m'apercevoir que j'ai oublié la boite à oeuf. Parce qu'on a un bon plan pour avoir des oeufs frais toutes les semaines.
Comme une grande je suis enrhumée à cause de la clim qui me chatouille dans les narines.
Comme une grande on a une femme de ménage maintenant, c'est plaisant car je n'aime pas le ménage et elle est gentille mais ça fait bizarre quand même.

4 commentaires:

André a dit…

Bien... "Comme une grande" !
Bravo pour les oeufs, et tout le reste... et aussi la femme de ménage (je pense que, bien que ça fasse bizarre..., tu t'y feras ! vous y ferez. Le pire c'est surtout quand on n'en a plus..., après !)
Allez, ça roule pour vous et c'est bien ainsi !

Anonyme a dit…

C'est bon d'avoir quelqu'un qui t'aide pour ne pas dire qui fait à ta place. Et puis c'est un salaire de plus qui tombe dans une famile.
Un jour, je connais quelqu'un que je ne nommerai pas qui d'un coup de sifflet s'est fait arrêter au sortir d'une place de Dakar:"droitez-vous" impératif, retrait du permis e condire récupéré le lendemain avec compensation.

AmSiDeS a dit…

Oui c'est un salaire de plus dans une famille et c'est bien pour cela qu'on le fait.. pour partager un peu la chance qu'on a.
Par contre comme je n'ai pas l'habitude, c un peu difficile au début..

Anonyme a dit…

Ce n'est pas un problème. Tu prendras vite un certain nombre d'habitudes et tout s'harmonisera, à moins que tu n'aies hérité d'un sale caractère ce que je ne pense pas.